Le Loup Fenrir

de lecture - mots

La mythologie nordique est pleine de bêtes redoutables ayant le pouvoir de faire des ravages dans les neuf mondes du cosmos scandinave.

L'un des plus importants et des plus dangereux d'entre eux est le puissant loup nordique Fenrir. Bête d'une force terrifiante, il se distingue parmi les grandes figures nordiques car il était destiné à tuer Odin lui-même lors de la bataille apocalyptique finale de Ragnarök.

Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur le monstrueux loup nordique Fenrir.

1) Qui est le Loup Fenrir ?

Le loup Fenrir est l'un des enfants du dieu farceur et géant Loki ainsi que de la géante Angrboda.

Cela signifie qu'il n'est pas vraiment un loup mais qu'il est plutôt issu de la race des géants.

Même si être très grand n'était pas forcément une caractéristique des géants nordiques, Fenrir a néanmoins atteint une taille gigantesque, de sorte à ce que ses mâchoires, une fois ouvertes, pouvaient toucher le ciel depuis le sol. Le loup nordique était également connu pour posséder une force prodigieuse et hors du commun.

Fenrir est l'un des trois enfants du couple de géants, les autres étant Jormungandr, également appelé le serpent de Midgard, et Hel, la géante qui règne sur Helheim, l'une des terres nordiques des morts.

Les enfants de Loki et Angrboda étaient considérés comme si dangereux et monstrueux, que les dieux d'Asgard décidèrent qu'ils devaient protéger le cosmos nordique le mieux possible.

Les dieux d'Asgard jetèrent Jormungandr dans les eaux entourant Midgard, le monde des hommes, et envoyèrent Hel aux enfers. Pour Fenrir, le plus redoutable des trois, ils savaient qu'ils devaient à tout prix l'emprisonner.

2) L'emprisonnement de Fenrir

Emprisonner Fenrir n'était pas une tâche facile, même pour les dieux, car la grande force du loup nordique lui permettait de briser n'importe quelle chaîne. Les dieux tentèrent d'emprisonner Fenrir à deux reprises avec des chaînes qu'ils avaient fabriquées.

La première chaîne portait le nom de Leyding. Pour la tester, ils provoquèrent Fenrir pour calculer sa force. Beaucoup de personnes pensaient qu'il n'aurait pas de difficulté à la briser. C'était vrai, Fenrir la brisa d'un seul coup de pied tranchant.

Les dieux fabriquèrent alors une chaîne deux fois plus solide, appelée Dormi, que Fenrir brisa à nouveau facilement.

Désespérés de trouver un moyen de retenir la bête, les dieux demandèrent aux nains, les maîtres forgerons de l'univers scandinave, de construire une chaîne qui ne pourrait être brisée par le loup scandinave.

Les nains acceptèrent et créèrent donc Gleipnir, qui ressemblait plus à un ruban qu'à une chaîne, mais avait l'avantage d'être indestructible. La chaîne était composée de six éléments introuvables et impossibles à se procurer.

  • Le bruit des pattes d'un chat
  • Les racines d'une montagne
  • Les tendons d'un ours
  • La barbe d'une femme
  • Le souffle d'un poisson
  • La bave d'un oiseau

Cette combinaison d'éléments incroyables permirent de mettre au monde une chaîne indestructible.

Cette fois, les dieux invitèrent Fenrir à se rendre sur l'île isolée de Lyngvi, et le mirent à nouveau au défi de prouver sa force en enfilant cette nouvelle chaîne et en la brisant.

Fenrir se méfiait de cette demande, vu la légèreté du ruban. Il n'accepta de participer au jeu que si l'un des dieux mettait sa main dans sa bouche, en signe de bonne foi que les dieux ne le laisseraient pas emprisonné s'il ne pouvait pas briser la chaîne.

Naturellement, connaissant leur plan, les dieux hésitaient à accepter cette demande. Cependant, le dieu Tyr s'est finalement montré suffisamment courageux et généreux pour offrir sa main selon la prose Edda. Fenrir se laissa enchaîner au rocher Thviti par Gleipnir.

Lorsque Fenrir découvrit qu'il ne pouvait pas s'échapper, et lorsqu'il réalisa que les dieux ne le libéreraient pas et que c'était leur plan depuis le début, le loup nordique arracha la main de Tyr.

Les hurlements de Fenrir lorsqu'il réalisa son destin permirent aux dieux de planter une épée dans la gueule ouverte du loup, le réduisant ainsi au silence.

De cette façon, d'énormes quantités de bave s'écoulaient de la gueule du loup nordique, formant une rivière que le Nordique appelait "Expectation", une référence claire à la prophétie selon laquelle Fenrir jouerait un rôle important dans l'apocalypse de Ragnarök, y compris le meurtre d'Odin lui-même.

Selon la prophétie Ragnarok (Edda poétique) de la mythologie nordique, lorsque l'apocalypse commencera, le cosmos nordique sera secoué par des tremblements de terre.

Cela détruira le rocher auquel Fenrir est ancré, et le loup nordique aura atteint une telle taille et une telle force qu'il pourra briser ses chaînes.

Libre, Fenrir parcourra les neuf mondes, la bouche encore ouverte par l'épée, dévorant tout ce qui se trouve devant lui. Fenrir sera accompagné en cela par ses deux enfants loups, Skoll et Hati, qui chassent le soleil et la lune depuis un certain temps.

Ces deux loups attraperont finalement leur proie, dévorant le soleil, la lune et les étoiles, plongeant l'univers scandinave dans une obscurité intemporelle et chaotique.

Lorsque Fenrir atteindra Asgard, Odin le rencontrera au combat, mais le loup nordique sera victorieux et dévorera le roi des dieux Aesir. Odin sera vengé par l'un de ses fils, Vioarr.

Il est bien de savoir qu'Odin avait énormément de personnes à son service. C'était notamment le cas des Valkyries. Celles-ci était de vierges guerrières, vêtues d'une armure et connues pour voler, diriger les batailles et distribuer la mort autour d'elles. D'après certaines légendes, les Valkyries chevaucheraient des licornes. Pour en savoir d'avantage sur les licornes, nous vous recommandons fortement le site web de Licorne World.

Vioarr possédera ensuite une botte magique qui lui permettra de se tenir dans la bouche de Fenrir sans être croqué. Cela lui permettra d'utiliser sa puissante force pour tuer le loup en lui arrachant la mâchoire d'un coup de botte. Mais la mort de Fenrir sera bientôt suivie par la mort de toutes choses et la fin du monde nordique.

La bataille finale entre Odin et Fenrir est représentée sur une pierre runique du 10ème siècle de l'île de Man qui montre un homme barbu avec son pied droit dans la gueule du loup et tenant une lance vers la tête du loup.

On pense que cela représente Odin en train de se faire dévorer, car la lance était l'un des attributs d'Odin. De l'autre côté de la pierre se trouve une scène qui représente le triomphe du Christ sur Satan. Il s'agit peut-être d'une œuvre d'art 
conçue pour rapprocher les croyances chrétiennes et païennes dans le cadre du processus de conversion.

Dans la mythologie nordique, Fenrir était un symbole des forces chaotiques de l'univers, dont le dépassement nécessite force, courage et ingéniosité.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.